Les voies de la puissance

Frédéric Encel, docteur HDR en géopolitique, est professeur de relations internationales et de sciences politiques (Paris School of Business) et maître de conférences à Sciences Po Paris. Il est membre du comité de lecture de la revue Hérodote.

La Banque expliquée à tous – Focus sur l’Afrique

Les banques et les matières premières ont rarement été aussi présentes dans l’actualité internationale, économique et réglementaire. L’objectif des auteurs est de pénétrer dans cet univers souvent méconnu, d’en décrire l’environ-nement, les acteurs et la place des banques. Le coeur de l’ouvrage est centré sur le financement transactionnel des matières premières, appelé Commodity Trade Finance, en particulier à destination des sociétés de négoce : – Comment est organisé l’écosystème des matières premières ? – Des banquiers-marchands du Moyen Âge aux banques d’aujourd’hui, quels sont leur rôle et leurs métiers ? – La chaîne logistique du producteur au consommateur. – Quelle est l’approche transactionnelle des banques, leur démarche spécifique et les solutions aux besoins de financements des négociants ? – Quels sont les techniques, les outils bancaires utilisés et les risques associés ? – Quel rôle jouent les marchandises et les documents dans le processus de crédit ? Les problématiques en matière de réglementation, de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB-FT), de responsabilité sociétale et environnementale ainsi que l’émergence d’acteurs alternatifs sont autant d’interrogations sur l’avenir des banques dans ces métiers. Tels sont les thèmes que ce guide se propose de défricher en apportant des réponses pragmatiques, illustrées par l’expérience du terrain de deux praticiens du Commodity Trade Finance.

Annuaire des membres de la FBF 2020

L’Annuaire des membres de la FBF recense les membres de catégorie A, composée des groupes des banques coopératives ou mutualistes représentées par leur organe central, et les membres de catégorie B, composée des établissements de crédit agréés comme banque par l’ACPR et des succursales d’établissement de crédit de l’EEE, ainsi que l’AFB. La FBF accueille également des membres de catégorie C : il s’agit de personnes morales concernées, par leur objet social, par les activités de la Fédération. Pour chaque entité, l’annuaire indique son code interbancaire, l’adresse du siège social, les coordonnées téléphoniques ainsi que le nom des dirigeants effectifs. L’Annuaire est complété d’une liste d’adresses utiles.

Manuel de référence des administrateurs de banque

Cet ouvrage pédagogique présente les bonnes pratiques de gouvernance des établissements bancaires. Les principes de gouvernance d’entreprise qui confèrent le pouvoir de décision au conseil d’administration ont été introduits en droit des sociétés afin de leur donner un caractère obligatoire. En publiant ce manuel de référence pour les administrateurs de banque, l’auteur met à leur disposition une documentation de consultation permanente. En exposant l’ensemble des dispositions légales et réglementaires qui régissent la profession bancaire, il décrit la manière dont les administrateurs doivent exercer les responsabilités ainsi conférées et utiliser les outils de gouvernance. Le chapitre « Présentation de la fonction d’administrateur » requiert des administrateurs la parfaite connaissance de l’objet de la banque et de son marché, une certaine expérience professionnelle en matière de gestion, un savoir-faire et savoir-être. Le chapitre « Exercice de l’activité bancaire et enjeux pour les pouvoirs publics » apporte les fondements nécessaires à l’encadrement de l’exercice de la profession bancaire par les pouvoirs publics. Il présente les conditions d’accès et d’exercice de l’activité bancaire telles qu’édictées par les pouvoirs publics à partir des recommandations du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire, du Comité sur les paiements et les infrastructures de marché et du Groupe d’action financière. Le chapitre « Gouvernance des établissements bancaires » articule les responsabilités du conseil d’administration avec celles attribuées à la direction générale, autour des trois piliers de la gouvernance des établissements bancaires que sont le processus de fixation des objectifs de création de valeur, le processus interne de décision et la promotion d’un environnement interne de qualité. Le chapitre « Gouvernance de la comptabilité » déroule les étapes de l’arrêté des comptes annuels à observer afin de garantir la fiabilité de l’information comptable et financière, en particulier les attributions dévolues à la cellule de révision comptable. Il fait une synthèse des principaux enseignements pouvant être tirés de l’analyse des états financiers bancaires. Le chapitre « Gouvernance du contrôle interne et du management des risques » inclut le suivi des objectifs d’exploitation, de reporting et de conformité dans les attributions du contrôle interne. Il promeut l’approche du management des risques par le risque dit global en lieu et place de la gestion compartimentée des risques. Il suggère des modalités d’organisation de la gestion de la continuité d’activité afin de prévenir l’interruption des services offerts à la clientèle. Enfin, le chapitre « Gouvernance des institutions de contrôle » positionne la fonction d’audit interne dans l’ensemble du dispositif des contrôles en interne. Il précise les modalités de l’assistance attendue du comité d’audit au conseil d’administration.

Abrégé des Marchés financiers

Cet ouvrage, élaboré en collaboration avec des organismes de place (Association française de la gestion financière, Association française des professionnels du titre, Association française des sociétés financières, Association nationale des conseils financiers), constitue une somme des connaissances que doivent maîtriser les collaborateurs exerçant des fonctions clés au sein des prestataires de services d’investissement ainsi que les conseillers en investissements financiers. Toutes ces personnes sont soumises à l’obligation de vérification de leurs connaissances édictée par l’Autorité des marchés financiers. Le contenu des douze chapitres de l’ouvrage reflète fidèlement les thèmes définis, au jour de la publication du livre, par l’Autorité des marchés financiers comme relevant du socle de connaissances minimal requis. L’ouvrage prend donc en compte les évolutions du référentiel entrées en vigueur début 2020. Ces connaissances sont structurées selon les deux niveaux fixés par l’Autorité des marchés financiers (« culture financière générale nécessaire à l’exercice des fonctions visées » ou « connaissances indispensables »). Complet, concret et didactique, l’Abrégé est d’abord un outil d’aide à la préparation de l’examen certifié. Mais, plus largement, il constitue un support d’apprentissage ou d’actualisation des connaissances pour tous ceux – financiers de tous horizons, juristes, responsables back-office, RCCI/RCSI, commerciaux – qui ont à connaître l’environnement fiscal, réglementaire et technique de leur métier.

Contrôle de gestion bancaire

Le contrôle de gestion est une discipline essentielle, au cœur de la gestion bancaire. Cette huitième édition tient compte des derniers développements institutionnels et réglementaires dans le domaine bancaire et des avancées récentes en matière de pilotage de la performance. Ainsi, le chapitre 3 (la prestation contrôle de gestion) a été complété par l’intégration de deux nouvelles parties : l’une sur la gestion du capital et l’autre sur les activités de fusion-acquisition au sein de la direction financière ; un nouveau chapitre 4 sur le « contrôle de gestion et conformité/contrôle interne » a été ajouté, compte tenu de l’importance de ces sujets pour le contrôle de gestion bancaire ; le chapitre 12 (allocation des fonds propres et ratios prudentiels) a été actualisé et complété afin d’intégrer les derniers développements en ce qui concerne les ratios prudentiels ; le chapitre 13 (perspectives du contrôle de gestion bancaire) a été complété par la présentation des impacts de la digitalisation (en particulier le Big Data et l’intelligence artificielle) sur le contrôle de gestion ainsi que par l’exposé de la technique du « Rolling Forecast ». Tous les autres chapitres ont été réactualisés, notamment les chapitres 1 (les mutations de l’environnement bancaire et financier), 5 (la rentabilité par centre de profit : mesure du PNB) et 7 (résultats par centre de profit et ratios de gestion). Cette nouvelle édition renforce son orientation pratique, avec plus du quart de l’ouvrage consacré à des exemples illustratifs et à des études de cas accompagnées de leurs solutions commentées. Cet ouvrage de référence, très complet, s’adresse aux dirigeants et cadres de banques, mais également à un public plus large de consultants, de professionnels, d’enseignants, de formateurs et d’étudiants intéressés par la gestion bancaire. Quant aux contrôleurs de gestion, ils y trouveront l’état de l’art en matière de pilotage de la performance dans le secteur bancaire.

Aller en haut