Hors Collection

Valoriser le capital immatériel des entreprises innovantes

Numérique 14,99 €
Papier 22 €

Cet ouvrage est vendu en partenariat avec Eyrolles et Numilog  | Commander plusieurs exemplaires ? Cliquez ici

Dans un environnement où la compétitivité est un leitmotiv, les entreprises innovantes sans track record sont les sources premières d’innovation. Elles doivent bénéficier d’un contexte favorable pour développer leur potentiel et des capitaux nécessaires à leur croissance. Aussi, est-il important de quantifier le besoin en capitaux en attribuant une valeur à l’innovation. Comment la mesure-t-on ? Avec quels outils ? Tel est l’objet de ce livre. En particulier, les start-up disposent d’actifs tangibles très limités et ne génèrent pas encore de chiffre d’affaires. Elles sont virtuellement en cessation de paiement et la recherche de fonds est vitale pour le maintien de leur activité. Leur projet précurseur est le seul actif qu’elles possèdent et leurs dirigeants devront prouver qu’ils ont les qualités pour le développer. Ce guide pratique décrit et hiérarchise ces critères et étudie les éléments qui renforcent la confiance, tels que l’éligibilité aux aides publiques, l’implication des investisseurs, le plan d’affaires et le besoin en fonds de roulement prévisionnel. Partant de cette présentation, les auteurs exposent une méthodologie pour évaluer les composantes du capital immatériel à partir d’exemples issus de cas concrets dans plusieurs secteurs d’activité. À titre illustratif et non exclusif, les auteurs proposent un outil de valorisation d’une start-up à l’usage des investisseurs et des chargés d’affaires entreprises, accessible via un QR Code. Ce nouveau système « immétrique » s’applique essentiellement aux firmes innovantes digitales ou du monde de la deep-tech, quel que soit le pays.

Auteur(s)

Bernard Attali

Président Will Be Group

Jacky Ouziel

CEO Sharing Value

Gilles Trigano

Formateur en Management des systèmes d’information et Contrôle de gestion Ecole Nationnale de Commerce et CFA Bessières

Stéphane Bellanger